Le crédit d’impôt cinéma par Luc Besson

Le 24 août dernier, Marc-Olivier Fogiel recevait, sur RTL, Luc Besson autour de ses difficultés à tourner son prochain film (« Valerian ») en France, pour des raisons fiscales.

Un budget de 170 millions d’euros et des centaines d’emplois qui vont peut être échapper aux techniciens français… On en apprend plus sur le fameux crédit d’impôt Français et Européen ainsi que sur le phénomène grandissant de la délocalisation des tournages. Un entretien édifiant à regarder sur Dailymotion.

Pour rappel, le système de crédit d’impôt cinéma permet à une société de production Française de déduire de son imposition 20% de certaines dépenses de production effectuées en France. Ce montant est de 30% actuellement pour les productions étrangères.

Pour en savoir plus sur le crédit d’impôt, consultez le site du CNC !

ARAssociés

Assistants Réalisateurs Associés. Infos, décryptages, trucs et astuces. Partageons !

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. « Le projet de loi de finances pour 2016 présenté par la Ministre de la Culture Fleur Pellerin prévoit donc que l’ensemble des oeuvres cinématographiques tournées en langue française, ainsi que les films d’animation et les fictions dites à forts effets visuels bénéficieront d’un taux de crédit d’impôt de 30% (des dépenses éligibles) contre 20% actuellement (sauf pour les oeuvres au devis inférieur à 4M€ qui étaient déjà au taux de 30%). » http://cineuropa.org/nw.aspx?t=newsdetail&l=fr&did=299622

  2. La réponse de Fleur Pellerin :

    « Moi je n’adapte pas les dispositifs pour les cas précis, a dit la ministre de la Culture interrogée sur RTL, mais je crée un cadre pour rendre attractif le territoire pour les films français ».
    « Je continue à travailler pour rendre ces dispositifs encore plus attractifs et je serais évidemment ravie si (…) la valeur ajoutée que créerait le tournage de ce film en France pouvait bénéficier à notre territoire plutôt qu’à celui de nos voisins », a ajouté la ministre. « C’est un sujet de loi de finances donc les arbitrages seront rendus au début du mois d’octobre » !

    Le lien vers l’interview : http://lci.tf1.fr/cinema/news/credit-d-impot-cinema-pas-de-legislation-pour-des-cas-particuliers-8648683.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.