La place des femmes dans l’industrie cinématographique et audiovisuelle – Étude CNC

Une étude du CNC (Centre National de la Cinématographie), publiée le 24 février dernier, met en lumière l’évolution de la place des femmes dans les secteurs du cinéma et de l’audiovisuel entre 2006 et 2015.

Elle analyse les effectifs féminins présents au sein du CNC, dans la réalisation de films et dans les différents métiers de la production cinématographique et audiovisuelle.

Les résultats de cette étude sont issues de différentes sources : de données du CNC issues de l’agrément des investissements des oeuvres cinématographiques et des bordereaux de recettes des salles de cinéma, de données fournies par le service des Ressources Humaines du CNC (effectifs au sein du CNC), de données de l’Observatoire européen de l’audiovisuel et de données fournies par Audiens (groupe de protection sociale dédié aux secteurs de la culture, de la communication et des médias).

En substance, l’étude met en avant les points suivants.

L’exception culturelle française avec une présence plus forte de réalisatrices que dans d’autres pays européens. En dix ans, le nombre de réalisatrices a augmenté de 71 % avec 567 films produits.

Source : CNC

Un budget moyen inférieur à celui des films réalisés par des hommes.
En 2015, le devis moyen d’un film d’une réalisatrice est de 3,50 M€, contre 4,70 M€ pour un homme.
Sur la période 2006-2015, le budget moyen des films réalisés par des femmes est 1,6 fois moins élevé que celui réalisé par des hommes. Cependant, cet écart a tendance à diminuer.

Source : CNC

Source : CNC

Une présence féminine qui se renforce dans la filière.
En dix ans le nombre de femmes employées dans la production de films a progressé de 20 % contre 5 % pour les hommes.

Source : CNC

Source : CNC

Source : CNC

Des rémunérations généralement inférieures pour les femmes.
Dans une très grande majorité des professions, les salaires horaires moyens des femmes apparaissent inférieurs à ceux des hommes notamment pour la réalisation (- 42%), la production (- 38 %).
Pour quelques métiers, cet écart est cependant en faveur des femmes comme scripte (+9 %) ou cascadeuse car elles sont peu représentées (+ 4 %).

Source : CNC

Source : CNC

Malgré quelques progrès, les femmes sont encore trop minoritaires dans certains domaines. On appréciera toutefois la parité chez les assistants réalisateurs ! :)

Nous vous invitons à parcourir cette étude qui aborde en profondeur bien d’autres aspects dans ces secteurs.

– – –
Sources

Lien vers l’article original : CNC – Nouvelle Donne : La nouvelle génération de femmes dans les métiers du cinéma

Lien vers l’étude complète du CNC (PDF)

Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC (Fanny Beuré, Benoît Danard) et le Service Pilotage & Statistiques d’Audiens (Aude Barrallon, Carole Perraut).

ARAssociés

ARAssociés

Assistants Réalisateurs Associés. Infos, décryptages, trucs et astuces. Partageons !

Vous aimerez aussi...